qui forme le premier cercle du magnat des affaires camerounais ? – Jeune Afrique



Omniprésent dans le monde des affaires, des plantations de thé à la télévision en passant par l’immobilier, Baba Danpullo n’en reste pas moins très secret. Mais sur qui s’appuie-t-il ?


À 70 ans, Baba Ahmadou, dit Baba Danpullo (‘fils de Peul’), trône à la tête d’un empire principalement situé au Cameroun, en Afrique du Sud et au Nigeria, qui va de l’immobilier aux télécoms, en passant par l’agro-industrie et le transport aérien…

Le « roi du thé » cultive la discrétion : « L’argent, c’est comme les oiseaux. Ceux-ci s’envolent aussitôt qu’il y a du bruit », aime-t-il à dire. Ces dernières années, il n’a pourtant pu échapper aux projecteurs, à cause du bras de fer qui l’oppose aux Vietnamiens de Viettel Global pour le contrôle de leur filiale Nexttel – dans laquelle Danpullo possède 30 % des parts à travers sa société Bestinver Cameroun.

Au Cameroun, ce self-made-man, ancien camionneur, a en partie bâti sa fortune grâce à ses relations avec le pouvoir. Sa proximité avec le président Paul Biya, qu’il doit notamment à l’amitié qui le liait à l’ancienne première dame, Jeanne-Irène Biya, lui permet de conserver des liens étroits avec le parti au pouvoir – qu’il a la sagesse de financer – et, au-delà, avec une frange importante de l’élite politique, qui ne jure souvent que par lui.

Il cultive parallèlement son carnet d’adresses africain, dans lequel Macky Sall figure en bonne place. En 2017, le chef de l’État sénégélais l’avait d’ailleurs invité au palais présidentiel, à Dakar, avant de le convaincre de rendre une visite de courtoisie à José Mario Vaz, son homologue bissau-guinéen.

Voici donc les personnalités incontournables sur lesquels s’appuie le magnat des affaires :





Source link

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.