les « exilés » de l’opération Épervier  – Jeune Afrique


L'ancien Premier ministre camerounais Ephraïm Inoni, le 29 août 2012.

L’ancien Premier ministre camerounais Ephraïm Inoni, le 29 août 2012. © Jean Pierre Kepseu/Panapress/maxppp

Ces anciens dignitaires ont été lourdement condamnés. Certains ont été autorisés à quitter le pays tandis que d’autres, jugés en leur absence, n’ont jamais été recherchés…


Selon nos informations, l’ancien Premier ministre Ephraïm Inoni, 72 ans, vit ainsi en toute liberté dans le 16e arrondissement de Paris. « Chief » Inoni y est logé dans un petit appartement meublé par le gouvernement camerounais, qu’il a dirigé de 2004 à 2009. S’il semble mieux se porter, un retour au Cameroun – et en prison – n’est pas envisagé.

Abonné(e) au magazine papier ?
Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital
pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.






Source link

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.