le Bénin se rallie à la candidature de Ngozi Okonjo-Iweala – Jeune Afrique


Ngozi Okonjo-Iweala, en 2015 (Archives).

Ngozi Okonjo-Iweala, en 2015 (Archives). © Bruno Levy pour JA

Le Bénin retire la candidature d’Éloi Laourou et soutient désormais celle de la Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala à la direction générale de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). La décision, qui doit être rendue publique en début de semaine, a été annoncée à Muhammadu Buhari par Patrice Talon.


Le Béninois Éloi Laourou n’est plus candidat à la succession du Brésilien Roberto Azevêdo à la direction générale de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Le Bénin, qui a annoncé le retrait de sa candidature à ses partenaires de l’OIF au sein de l’OMC par un courrier daté du 12 juin, dont Jeune Afrique a pris connaissance, a en outre décidé « d’accorder son soutien à la candidature de la République fédérale du Nigeria, en la personne du Dr Ngozi Okonjo-Iweala ».

« Le meilleur profil »

L’information, qui devrait être officiellement rendue publique en début de semaine, a été confirmée à Jeune Afrique par une source gouvernementale béninoise. « Nous avons étudié les candidatures, et il est clair que Ngozi Okonjo-Iweala a le meilleur profil pour l’emporter, pour que ce poste revienne enfin à l’Afrique », assure notre interlocuteur.

Selon nos informations, le président béninois Patrice Talon a échangé vendredi avec son homologue nigérian, Muhammadu Buhari, pour lui annoncer sa décision et lui en expliquer les motivations.

Abonné(e) au magazine papier ?
Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital
pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.





Source link

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.