Félix Tshisekedi obtient le report de l’élection du remplaçant de Kabund – Jeune Afrique


Jean-Marc Kabund-a-Kabund, lors d'une visite des chantiers des "sauts-de-mloutons", à Kinshasa, le 7 février 2020.

Jean-Marc Kabund-a-Kabund, lors d’une visite des chantiers des “sauts-de-mloutons”, à Kinshasa, le 7 février 2020. © DR / Cellule communication de l’UDPS

Le président congolais a obtenu in extremis le report de l’élection du nouveau vice-président de l’Assemblée nationale, dans un contexte de bras de fer entre les députés et la justice.


Des policiers déployés par dizaines et toutes les entrées du Palais du peuple bloquées pour que les députés congolais ne puissent pas se réunir… C’est une scène surréaliste à laquelle les Kinois ont assisté dans l’après-midi de ce vendredi 12 juin. Quelques heures plus tôt, le procureur général près le conseil d’État, Octave Tela Ziele, avait ordonné à la police nationale d’empêcher la tenue de l’élection du premier vice-président de l’Assemblée nationale – scrutin visant à trouver un remplaçant à Jean-Marc Kabund-a-Kabund, le président par intérim de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) destitué fin mai.

Motif invoqué par le Ministère public : la Cour constitutionnelle, saisie par Kabund qui conteste la légalité de son éviction, doit rendre sa décision définitive avant que la nouvelle élection ne soit organisée.

« Le Parlement est inviolable »

Abonné(e) au magazine papier ?
Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital
pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.





Source link

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.