enquête sur les « médicaments injectables » d’Andry Rajoelina – Jeune Afrique


Le président Andry Rajoelina inspecte une ambulance livrée à Toamasina, le 26 mai 2020.

Le président Andry Rajoelina inspecte une ambulance livrée à Toamasina, le 26 mai 2020. © DR / Présidence de Madagascar

Selon le président malgache, deux « médicaments injectables » contre le coronavirus font l’objet d’essais cliniques. JA a enquêté…


Mais quels sont donc les mystérieux médicaments qu’Andry Rajoelina entend maintenant tester ?  Selon les informations qu’a obtenues Jeune Afrique, les deux substances en question sont l’artésunate, un dérivé de l’artemisia (déjà présente dans la tisane Covid-Organics, présentée par le président comme un remède « préventif et curatif »), et la vitamine C. Un document qui résume le protocole d’essai clinique, mis en ligne sur le site du Pan African Clinical Trials Registry (PACTR), le confirme. L’essai vise à « évaluer l’efficacité de l’artésunate IV seul ou combiné avec de la vitamine C IV pour le traitement du Covid-19 ».

Abonné(e) au magazine papier ?
Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital
pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.






Source link

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.