Emmanuel Néossi, nouveau prince camerounais du cacao – Jeune Afrique



Déjà producteur et exportateur de cacao, ce self-made-man a fait irruption il y a un an dans le secteur de la transformation. Et nourrit plus que jamais des ambitions continentales.

Localité banale à près de 200 km au nord-ouest de Douala, bordée par la rivière Nkam, qui donne son nom au département situé dans la région de l’Ouest, Kekem a connu son heure de gloire le 26 avril 2019. Ce jour-là, le Premier ministre Joseph Dion Ngute fait le déplacement pour inaugurer une usine de transformation de fèves de cacao de 32 000 tonnes. « La plus moderne du monde », s’avance son promoteur, Emmanuel Néossi, patron de Neo Industry, en vantant la technologie du groupe suisse Bühler, spécialiste de l’industrie mécanique.

Grâce à un investissement de 54 milliards de F CFA (plus de 82 millions d’euros), le natif de Kekem a été propulsé sur le devant de la scène économique nationale. « Nous avons réussi à bousculer le monopole dans la transformation du cacao au Cameroun », se réjouit-il.





Source link

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.