[Édito] Côte d'Ivoire : qui n'exige rien n'a rien




Si la question cruciale des programmes politiques et des projets de société a été reléguée au second plan, c’est parce que les citoyens ne manifestent pas assez d’intérêt à leur égard.



Source link

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.