Dessine-moi une Constitution (1/10) – Jeune Afrique


Alassane Ouattara, présentant le projet de nouvelle Loi fondamentale à l’Assemblée nationale,le 5 octobre 2016.

Alassane Ouattara, présentant le projet de nouvelle Loi fondamentale à l’Assemblée nationale,le 5 octobre 2016. © Luc Gnago/REUTERS

La Constitution de 2016, révisée en 2020, est venue parachever la réorganisation des pouvoirs portée par le président Alassane Ouattara, au grand dam de ses opposants.


L’aboutissement du vaste chantier des réformes relatives à la réorganisation des pouvoirs exécutifs, législatifs et judiciaires engagées sous la présidence d’Alassane Ouattara est sans conteste la nouvelle Constitution, adoptée par référendum le 30 octobre 2016 et promulguée le 8 novembre suivant. Pour le chef de l’État, cette Constitution devait consacrer l’entrée du pays dans sa IIIe République, pour l’installer durablement dans la paix, la stabilité, la modernité, et renforcer sa cohésion.

En mars, l’Assemblée nationale et le Sénat, pour la première fois réunis en Congrès, à Yamoussoukro (le Sénat ayant lui-même été créé par la nouvelle Loi fondamentale), ont adopté la première révision de la Constitution depuis son entrée en vigueur.





Source link

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.