des drapeaux d’une « République du Kivu » fictive créent la polémique – Jeune Afrique



En pleine célébration du soixantième anniversaire de l’indépendance congolaise, certaines rues de la ville de Bukavu ont été parsemées de drapeaux d’une imaginaire « République du Kivu ». Simple mise en garde ou risque d’émiettement du pays ?


Trois bandes horizontales – jaune, noire et bleue, de bas en haut -, une étoile blanche dans la bande la plus étroite – la noire – et un nom qui traverse la bande jaune : « République du Kivu ». Tels sont les motifs d’un drapeau dont plusieurs exemplaires étaient déployés dans certaines artères de la ville congolaise de Bukavu, notamment le 1er juillet. Sur les réseaux sociaux, le coup médiatique a été prolongé par la publication d’une liste de membres potentiels du gouvernement putatif de l’inexistante République.

Certains rêvent-ils réellement d’un Kivu indépendant ? Pour l’heure, les autorités compétentes affirment ne pas avoir débusqué les initiateurs de cette simulation de balkanisation. Le coup d’éclat pourrait n’être considéré que comme une blague si de nombreux acteurs de la société congolaise n’étaient pas sortis du bois.

Consterné, le président de la République lit dans ce déploiement d’oriflammes une atteinte à ses efforts de cimenter l’unité nationale, tout particulièrement en cette période anniversaire. Félix Tshisekedi exige même que les auteurs de cette campagne soient retrouvés et traduits en justice.

« Tentative de démembrement de la RDC »

Le bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu condamne les « tentatives d’émiettement » de la RDC par « quelques agitateurs de mauvais goût » dont il souhaite la délation par les populations. Marcellin Cishambo, ancien gouverneur du Sud-Kivu et proche de Joseph Kabila, s’est de son côté senti obligé de nier toute implication. Quant à Denis Mukwege, autorité morale « nobelisée » de la région, il évoque « un piège qui cache mal une énième tentative de démembrement de la RDC ».

Quelques bouts de tissus et voilà une République démocratique du Congo fébrile. C’est que les populations des Kivu (du Sud et du Nord) ont largement souffert, notamment depuis 25 ans, des exactions de différents groupes armés, de la frustration face à une politique nationale peu décentralisée et du voisinage ambigu avec le Rwanda, le Burundi ou la Tanzanie.

L’indépendance du Soudan du Sud n’a-t-elle pas servi de leçons aux sécessionnistes africains de tout poil ? Neuf ans après son accession à la souveraineté, le jeune pays quasiment bicéphale est perclus de querelles intestines, suspendu par l’Union africaine pour arriérés et même menacé par un tout nouveau groupe rebelle. Est-il raisonnable de rêver d’une République du Kivu ? Malintentionnées ou pas, il est des provocations constructives. Le déploiement de ces drapeaux a eu le mérite de faire réfléchir.

Abonné(e) au magazine papier ?
Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital
pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.





Source link

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.