comment Félix Tshisekedi gère l’affaire – Jeune Afrique


Le président Félix Tshisekedi aux côtés de Vital Kamerhe, le 23 novembre 2018.

Le président Félix Tshisekedi aux côtés de Vital Kamerhe, le 23 novembre 2018. © Ben Curtis/AP/SIPA

Sans intervenir directement, le président congolais, qui n’a cessé de solliciter son directeur de cabinet afin d’obtenir sa version des faits dans l’affaire de détournement présumé de fonds publics, s’est tenu quotidiennement informé de la procédure enclenchée contre ce dernier. Voici comment.


Selon nos informations, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe (et même leurs épouses respectives, Denise Nyakeru Tshisekedi et Hamida Shatur) échangent directement – ou via des personnes interposées – depuis que ce dernier a été incarcéré à la prison de Makala.

En réalité, le président a commencé à interroger son directeur de cabinet au sujet de son implication dans l’affaire du détournement présumé de fonds publics lié au Programme des cent jours au sortir du conseil des ministres du 7 février, soit deux mois avant son arrestation.

Interrogation sur le rôle de Kabila

Abonné(e) au magazine papier ?
Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital
pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.






Source link

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.