comment et avec qui Hama Amadou veut battre Mohamed Bazoum – Jeune Afrique


Hama Amadou, à Paris, le 15 septembre 2015.

Hama Amadou, à Paris, le 15 septembre 2015. © Vincent Fournier/JA

Hama Amadou a livré un discours offensif, le 29 août, lors de l’investiture d’un autre opposant, Omar Hamidou Tchiana, pour la présidentielle de décembre. Une prise de parole qui marque le début de sa propre campagne. 


Il se murait dans le silence, depuis le 30 mars, date de sa libération de la prison de Filingué pour cause de pandémie de Covid-19. Contactés à plusieurs reprises par Jeune Afrique, Hama Amadou et ses proches avaient chaque fois décliné nos sollicitations. Tout au plus nous confiait-il « se préparer sereinement » aux futures échéances électorales.

L’ancien président de l’Assemblée nationale recevait à son domicile, notamment ses homologues opposants, dont Soumana Hassane, président du groupe parlementaire de l’opposition, et ses avocats, tel l’ancien député du Moden Fa Lumana (son parti) Me Boubacar Mossi.

Le 29 août, Hama Amadou a fini par sortir de sa réserve. Invité d’honneur du meeting d’investiture d’Omar Hamidou Tchiana (du parti Amen-Amin) au Palais des congrès de Niamey, il a demandé aux Nigériens de combattre le PNDS Tarayya (au pouvoir) et son candidat, Mohamed Bazoum, dans l’optique de la présidentielle du 27 décembre.

S’il espère bien être le candidat de son parti pour le prochain scrutin – malgré sa condamnation à un an de prison ferme, qui pourrait l’en empêcher –, les obstacles sont nombreux. Sur quels hommes compte-t-il pour les surmonter ? Quelle stratégie va-t-il adopter ? Voici le système qu’a mis en place Hama Amadou :

Malam Sani Maman





Source link

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.