comment Brice Laccruche Alihanga se défend – Jeune Afrique


Brice Laccruche Alihanga, le 7 juin 2018 à Paris.

Brice Laccruche Alihanga, le 7 juin 2018 à Paris. © DR

L’ancien directeur de cabinet du président Ali Bongo Ondimba veut pousser les enquêteurs à auditionner les responsables du Budget et du Trésor.


Le 23 mars dernier, Anges Kevin Nzigou, l’avocat de Brice Laccruche Alihanga (BLA), a adressé une nouvelle demande d’acte au président de la chambre d’accusation spécialisée de la cour d’appel de Libreville. Cette dernière a la haute main sur les procédures engagées à la suite de l’opération anticorruption Scorpion, dans le cadre de laquelle BLA est incarcéré depuis décembre 2019.

Abonné(e) au magazine papier ?
Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital
pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.





Source link

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.