cinq questions pour comprendre l’affaire – Jeune Afrique


HYND BOUHIA

HYND BOUHIA ©

Le procès de Hynd Bouhia, dirigeante de Global Nexus et ex-patronne de la Bourse de Casablanca, s’est ouvert le 7 juillet. L’épilogue d’une affaire qui tient en haleine le microcosme financier marocain depuis 18 mois ?


Une femme d’affaires médiatique, des soupçons de détournement de l’argent du contribuable et de fonds privés, des bailleurs internationaux décrédibilisés, des institutions financières et un régulateur du marché pointés du doigt, des conflits d’intérêts… Le « scandale Global Nexus » est sans doute l’une des affaires les plus complexes qu’a connu le marché du capital-investissement ces dernières années.

Il concerne la société gestionnaire du fonds Green Innov Invest, retenu dans le cadre du dispositif de soutien aux initiatives privées du programme Innov Invest, et financé sous forme de prêt à l’État par la Banque mondiale à hauteur de 500 millions de dirhams (plus de 45 millions d’euros).  Cinq questions pour comprendre ce dossier qui ébranle le marché du capital-investissement au Maroc.

La finance marocaine découvre Hynd Bouhia, en février 2008, quand elle est nommée directrice générale de la Bourse de Casablanca. Rentrée au Maroc quatre ans auparavant, elle a occupé à l’âge de 31 ans le poste de conseillère économique du Premier ministre Driss Jettou.





Source link

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.