Abel Sithole choisi pour diriger le plus grand gestionnaire d’actifs d’Afrique – Jeune Afrique


Abel Sithole lors d'une intervention à l'université de Stellenbosch en Afrique du Sud.

Abel Sithole lors d’une intervention à l’université de Stellenbosch en Afrique du Sud. © University of Stellenbosch/Youtube/2017.

À la tête de Public Investment Corp, ce spécialiste des fonds de pension aura pour mission de redorer l’image de l’institution sud-africaine.


« Nous lui souhaitons bonne chance pour diriger l’organisation et restaurer son intégrité ». C’est ainsi que Tito Mboweni, ministre sud-africain des Finances, a officiellement souhaité la bienvenue mercredi 27 mai à Abel Moffat Sithole, le nouveau directeur général et directeur exécutif du conseil d’administration du Public Investments Corporation d’Afrique du Sud (PIC), le plus grand gestionnaire d’actifs du continent (122 milliards de dollars sous gestion).

La date de sa prise de fonction effective reste à définir bien qu’il participe déjà au recrutement du reste des cadres dirigeants de la société publique.

Ingérence politique

L’homme de 57 ans est prévenu, sa priorité numéro un pour ses cinq années de mandat à venir sera de redorer le blason d’une institution entachée par plusieurs accusations d’ingérence politique intervenues sous la présidence de Jacob Zuma et reconnue par un rapport d’une commission d’enquête judiciaire paru le 12 mars 2020. Il devra également définir une nouvelle stratégie d’investissement et ramener la confiance dans une structure laissée sans directeur général depuis la démission de Dan Matjila, il y a dix-huit mois.

Abonné(e) au magazine papier ?
Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital
pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.





Source link

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.