À Tripoli comme à Syrte, les Libyens descendent dans la rue – Jeune Afrique


Manifestation à Tripoli le 24 août contre la corruption et la mauvaise qualité des services publics

Manifestation à Tripoli le 24 août contre la corruption et la mauvaise qualité des services publics © © AFP

Éclipsés ces dernières années par leurs leaders politiques et militaires, les Libyens sont de retour sur la scène politique. Des manifestations, à l’Ouest comme à l’Est, réclament la fin de la corruption et de meilleures conditions de vie.


Depuis le 21 août, c’est devenu un rendez-vous quotidien pour des centaines de jeunes Tripolitains qui protestent contre la détérioration de leurs conditions de vie et pour dénoncer la corruption. La majeure partie des rassemblements a eu lieu sur la Place des martyrs, certains manifestants se regroupant également devant le siège du Conseil présidentiel du gouvernement d’entente nationale (GNA).

Après huit ans d’instabilité politique, plus d’un an d’offensive des troupes du maréchal Haftar contre la capitale – repoussée en juin dernier – et le blocage de sites pétroliers en Cyrénaïque qui ont provoqué un manque à gagner de plusieurs dizaines de milliards de dollars pour le gouvernement de Tripoli, les manifestants protestent contre l’incapacité du GNA à fournir les services basiques à la population.





Source link

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.